Et je réalise soudain que les sujets actualité, culture, sport, économie sont tous des sujets de la sphère publique, de l’extime, alors que famille, cuisine, déco, horoscope, people, mode, beauté sont des sujets de l’intime, du privé…

C’est la même dichotomie qu’entre homme public et femme publique. C’est l’éternelle opposition entre les hommes qui part hors de sa caverne, en groupe de chasse, risquer sa vie derrière les mammouths, pendant que les femmes restent gérer les enfants, la caverne, et les potins…

C’est une posture vielle de 500 000 ans. Et ça m’énerve.

On ne naît pas femme, on le devient